LES FEMMES SPORTIVES PLUS SUJETTES AU RISQUE DE FUITES URINAIRES

Le médecin de l’équipe de France de Judo interviewé sur RFI brosse rapidement le tableau.
Les femmes sportives sont plus sujettes à risque aux fuites urinaires.
Ce message tend à s’élargir de plus en plus et c’est une bonne chose !
Continuer aussi longtemps que l’on veut sa pratique sportive doit rester une évidence dans la pratique féminine.

Comment ?… En …

  •  étant informé des risques et
  •  étant encadré par des éducateurs, coach ou entraineurs formés donc compétents pour adapter la pratique ou les exercices et encore
  • en s’interessant elle même au sujet.
  • demandant un test urodynamique (auprès de médecins ou sage-femmes). Tests d’évaluation de la condition musculaire du périnée en début de saison ou avant la reprise sportive.
  • effectuant des exercices sans pression sur l’abdomen et le périnée.
  • consultant un médecin ou une sage femme dès les premiers symptômes même s’ils paraissent anodins !

Alors attention, il ne sera jamais trop de vous mettre en garde !! Parce que Mesdames si la passion du judo vous anime  soyez prévoyantes car combien ont abandonné la pratique par honte de se faire dessus ?!!

Mieux vaut prévenir qu’abandonner !

Source: www.fuites-urinaires-et-sport.com  19 septembre 2018

Mon avis:

Il est sur que le sport est une cause d’incontinence, car le sport donne une hyperpression abdominale.

A répétition, le périnée affaibli,…et cela peut donner des pertes urinaires. Souvent juste quelques gouttes d’urine.

Ou donc l’importance d’être conscient de son périnée et de faire des exercises adapté au niveau musculaire du périnée.

C’est surtout important de pouvoir continuer à faire son sport!

Plus d’info ici.

Leave a Reply

Top